Jouer en ligne ou en live : le poker et ses 2 facettes !

Un soir de la semaine dernière, je jouais dans une partie live d’Omaha hi-lo au casino Orleans de Las Vegas quand une annonce a été faite au micro : « Les personnes intéressées par le tournoi no limit de ce soir sont priées de s’inscrire maintenant ». C’était le directeur du tournoi qui parlait. « Nous avons déjà 25 inscrits. Si vous ne vous inscrivez pas tout de suite, vous pouvez faire une croix sur votre participation ce soir. » Dans les secondes qui ont suivi cette annonce, les différentes parties en cours se sont arrêtées et une file d’attente s’est formée devant le pupitre des inscriptions. Comme j’observais ces passionnés tenter leur dernière chance dans le tournoi de clôture de cette journée avant d’aller se broker aux jeux de casino, je me suis prise à réfléchir sur les différences entre les tournois en ligne et leurs pendants live.

Il y a à peine quelques années, les joueurs pouvaient attendre le dernier moment pour s’inscrire aux tournois tout en étant assurés d’y trouver une place. Mais l’explosion soudaine du poker dans les grands médias (Ndt : sur les chaînes de télévision US et britanniques notamment) a fait que les inscriptions aux tournois sont rapidement closes, même lorsque les joueurs prennent la précaution de s’inscrire longtemps à l’avance.

Le problème ne vient pas seulement des joueurs et de leur nombre grandissant. Il y a aussi le problème des cash-games, qui ne sont pas toujours assurés du fait de la mobilisation des moyens du club pour les tournois. On voit couramment des parties d’argent stoppées pour laisser place au début des tournois, parties d’argent qui ne seront reprises que quand les premières tables auront été libérées du fait de l’élimination naturelle des concurrents.

Ces désagréments n’arrivent jamais en ligne, sur des sites comme sur le casino en ligne ParisVegas, et ce pour plusieurs raisons :

 

  • Les joueurs qui s’inscrivent à des tournois et qui jouent en cash-games continuent généralement les parties d’argent quand le tournoi a commencé. Jouer dans plusieurs tables à la fois est non seulement rentable pour les joueurs mais c’est une chose que les sites encouragent (et pour cause : cela leur rapporte plus !) Jouer à la fois en tournoi et en cash-games est évidemment impossible dans les conditions live.
  • La technologie en ligne progresse constamment – les interfaces pokériennes qui sont remises à niveau en permanence permettent aux joueurs de multiplier les parties simultanées et ainsi de faire plus de volume de jeux  ligne avec des bonus gratuits à débloquer rapidement. Il est de plus en plus courant de voir des joueurs s’activer devant trois ou quatre écrans à la fois. Là encore, cela permet de jouer à la fois en cash-games et en tournoi, tout en exploitant le meilleur des deux.
  • Les tournois « sit and go », à une ou deux tables, qui démarrent à n’importe quel moment dès que le quota de joueurs est atteint, sont proposés par tous les sites importants. De tels tournois se chevauchent en permanence, ce qui explique que par exemple, il y ait trois ou quatre satellites à l’instant « t » qualifiant pour le même tournoi, ces satellites étant à des niveaux de blinds différents.
  • Différemment des clubs réels, qui proposent un nombre de tables limité pour les besoins des tournois, les clubs en ligne peuvent ajouter autant de tables supplémentaires que leur interface le permet pour satisfaire la demande, tant dans le cadre des tournois que dans les cash-games. Il y a souvent des tournois « sit and go » pour les cinq formes les plus courues du poker : Hold’em, stud, Omaha, stud high-low, et Omaha high-low, et tous sont proposés en même temps.
  • On remarquera que, à l’échelle d’une journée, plus le temps passe et plus les tournois proposés dans ces cinq options sont importants – ce qui permet à des joueurs malheureux de s’inscrire dans des tournois « sit and go » plus importants… pour se « refaire » et éviter d’avoir à tabasser sa mini poupée gonflable.
  • Du fait de l’absence de contraintes humaines et de matériel, les clubs en ligne peuvent se permettre de proposer des tournois avec buy-ins très modestes sans pour autant nuire à leurs autres parties. Il est presque impossible de trouver des tournois à 5 dollars dans les casinos live, alors que les casinos en ligne en proposent tous les jours, et ce sans avoir à prendre la voiture, se garer ni faire la queue comme un pigeon.

 

  • L’inscription à des tournois plus importants, comme des super-satellites pour des tournois en ligne ou hors ligne, est possible des semaines à l’avance. Là encore, les inconvénients du joueur sont réduits à leur plus simple expression, et à moins que le tournoi soit limité à un nombre précis de joueurs, personne ne sera interdit de tournoi par manque de place.S’il est vrai qu’il y a une attente inévitable dans les tournois en ligne, elle est des plus confortables ! Les joueurs s’inscrivent à des tournois puis peuvent vaquer à leurs occupations dans leur bureau ou à domicile, voire s’installer à une table (virtuelle) de cash-games, jusqu’à ce qu’un message leur dise que le tournoi vient de commencer.Les transferts vers la table de tournoi sont généralement automatiques dès lors que le joueur a payé sa place – c’est-à-dire qu’il a cliqué une seule fois sur sa souris, et non fait la queue pendant de longues minutes et sorti son cash de sa poche. Ceux qui jouent en cash games ou qui font autre chose loin de leur ordinateur sont alertés par un signal sonore quand le tournoi commence, et sont même « tirés par la manche » par une alarme insistante pour leur dire qu’il faut jouer ! S’ils ne le font pas, rien n’est perdu : ils sont simplement « absents » de leur table mais toujours en jeu.Il y a rarement des retards dans les tournois en ligne – à part bien sûr les problèmes de déconnexion dues au serveur ou au réseau, mais ils sont de plus en plus rares du fait de la fiabilité grandissante de la technologie. L’interface automatique remplace les donneurs humains, ce qui permet de mélanger les cartes en un éclair, de les donner en un rien de temps, de décider quel est le gagnant en une seconde et de verser le gain dans la foulée. Il n’y a aucun changement de jeu ni de personnel, aucun temps perdu à cause d’une prise de décision par un responsable, pas de fumeurs hargneux, pas de verres qui se renversent ni de querelles entre joueurs qui font perdre un temps fou et énervent tout le monde. Résultat : les tournois sont rapides, efficaces et accueillent constamment de nouveaux joueurs. La devise du tournoi en ligne : gagnez votre tournoi sans sortir de chez vous ! Pas de déplacement physique fatigant, pas de liste d’attente, pas de tournoi déjà plein. Que demander de plus ?La prochaine fois, il sera question des ajustements nécessaires pour faire rendre votre jeu en ligne efficace. Vivement le mois prochain !